Si nous ne faisons rien, nous n'aurons plus un poisson d'ici 30 ans! (Stephan Beaucher)

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Scandaleux et inadmissible comportement de certains pêcheurs pros à Port Médoc

Scandaleux et inadmissible comportement de certains pêcheurs pros à Port Médoc il y a 2 mois 3 semaines #17860

  • dede17
  • Portrait de dede17
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Raleur après les viandards
  • Messages : 3409
  • Remerciements reçus 39
  • Karma: 0
Hier je me suis rendu à Port Médoc sur l'estuaire de la Gironde( 650 km AR quand même) pour assester à une conférence débat sur la baisse de la ressource bars et maigres dans cette région orhanisée par l'ADRM association de défense des ressources marines et essayer de proposer des solutions et d'en discuter.
Malheureusement cette conférence n'a pas pu avoir lieu car empêchée par quelques pêcheurs professionnels de la région venus manifestement pour en découdre et semer la merde et ceci en présence du vice président du comité régional des pêche que je connais tres bien et qui pourtant d'habitude est un homme de dialogue.
Le diaporama n'a pas pu être présenté ni le débat avoir lieu en raison de la violence et des insultes proférées par ces individus qui manifestement n'ont pas compris que la juste protection de la ressource ne pouvait que les favoriser eux qui utilisent des méthodes douces et que l'ADRM les défend contre la pêche dévastatrice pratiquée sur ces especes (Plus de 750 tonnes de bars pris en 3 mois sur les frayeres cette année)
Ils ont surtout monté leur intolérance au dialogue et même s'ils ne représentent pas la majorité des petits bateaux c'est inquiétant pour l'avenir!
Avaient ils abusé des délicieuses boissons de la région, fumé la moquette ou complice de la destruction de la ressource au point d'empêcher seulement d'en parler je ne serais le dire tant leurs arguments n'avaient aucun sens se contredisant même entre eux.
Une chose est néanmoins sure avec des loustics pareils la pêche artisanale est tres mal partie car les destructeurs de la ressource vont pouvoir continuer tranquillou leurs méfaits.
Un grand merci à Philippe Garcia pour avoir voulu instaurer ce dialogue et surtout bravo pour sa patience et son calme olympien car même si je suis pacifiste de nature je ne suis pas sur que j'aurais pu résister à riposter aux insultes.
Je n'étais pas adhérent de l'ADRM seulement sympathisant mais je vais dès aujourd'hui envoyer mon adhésion et vous invite à faire de même!

Le site

La page Facebook

Soutenir et adhérer à l'ADRM


Stoppons la surpêche pour protéger la ressource et soyez raisonnable dans vos prélèvements
www.lepecheurresponsable.com
twitter.com/#!/dede17_86
www.facebook.com/profile.php?id=100002962951917&sk=wall
Dernière édition: il y a 2 mois 3 semaines par dede17.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Scandaleux et inadmissible comportement de certains pêcheurs pros à Port Médoc il y a 2 mois 3 semaines #17862

  • dede17
  • Portrait de dede17
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Raleur après les viandards
  • Messages : 3409
  • Remerciements reçus 39
  • Karma: 0
Compte rendu de Philippe Garcia de la conférence de Port Médoc

Jeudi 22 août 2019, le directeur de Port Médoc avait été assez ouvert pour nous permettre d'organiser une réunion d'information à propos de la pêche dans l'estuaire de la Gironde et sur la côte aquitaine.
L'ADRM avait annoncé la réunion, dans l'espoir de faire débattre plaisanciers et professionnels autour des initiatives qu'elle propose.
Le collectif des professionnels présents n'a eu de cesse d'empêcher l'ADRM de s'exprimer. C'est une stratégie classique, constatée ailleurs, récemment à CAPBRETON : faire peur pour régner sans contestation. De nombreuses personnes intéressées sont donc parties prématurément, déçues et même inquiètes.

Rappelons quelques-unes des propositions de l'ADRM :

1. la fermeture de la pêche sur le banc des marguerites et le respect du frai du maigre,
2. la fermeture de la pêche du bar pendant les trois mois du frai de janvier à mars compris,
3. la mise en place d'une bande littorale de 2 MN libérée de tous les engins non sélectifs, c'est-à-dire de tous les filets, calés, dérivants, et remorqués notamment.
4. la taille minimale du bar à 42 cm pour tout le monde,
5. la taille minimale du maigre à 85 cm pour tout le monde, et la fin du marché du maigre-portion puisque que ce sciænidé a une croissance exponentielle. Rappelons au professionnel qui nous a montré cette vidéo d'un mâle mature "de 40 cm" que c'est la taille de maturité de la femelle qu'il convient de respecter.

À ce propos, la taille minimale de capture de n'importe quel poisson, bar compris, devrait correspondre à celle qui permet de cibler la tranche d'âge la mieux représentée au sein d'une population qui ne serait pas pêchée. Cette taille minimale dite optimale est très supérieure à la taille de première maturité des femelles et permettrait de pêcher beaucoup plus en poids, beaucoup moins en nombre (d'individus) pour gagner beaucoup plus : moins de travail, moins de charge, plus de kilos, meilleure valorisation, et impact minimisé. Une stratégie gagnant-gagnant largement documentée par les scientifiques, mais toujours ignorée des pêcheurs et des administrations, qui n'ont toujours pas compris que le maximum de poisson ne correspond pas du tout au maximum de bénéfice. Le "Rendement Maximal Durable" est un non-sens économique, imposé dans l'après-guerre, qui oblige les pêcheurs à pêcher une partie de l'année pour détruire les bénéfices qu'ils avaient accumulés jusque-là. Les pêcheurs sont les marionnettes de ce système productiviste qui les étouffe mais ils en redemandent encore...

Aux propositions de l'ADRM que nous n'avons même pas pu développer, certains professionnels présents ont quand même réussi à faire une contre-proposition remarquable, celle de "casser la gueule" à notre président qui abandonnait ce jour-là sa septième décennie et qui a été copieusement injurié. Mais heureusement, et nous ne retiendrons que ceux-là, d'autres professionnels présents nous ont fait part de convergence de vues sur les 5 mesures ci-dessus, toutes pétries de bon sens. L'ADRM a constaté depuis longtemps le décalage entre le refus systématique des leaders et l'ouverture d'autres pêcheurs intelligents et désireux d'un vrai changement de paradigme.

Les pêcheurs sont chaque année moins nombreux, mais certains de ceux que nous avons essayé de rencontrer – à chaque fois des leaders -- ne veulent rien entendre des bénévoles que nous sommes et de la société civile qui s'inquiète et qui leur tend la main pour tenter de restaurer la ressource. Ceux-là n'ont de connaissance que leur expérience personnelle et familiale. Apprendre n'est pas dans leurs intentions pas plus qu'écouter les autres. Les écoles de marins apprennent certainement à naviguer en sécurité, mais sont muettes quant à "l'approche écosystémique des pêches". On récite les mots magiques "pêche durable" sans savoir vraiment ce que cela signifie.

L'ADRM conseille à ces pêcheurs quelques lectures de vulgarisation où des halieutes renommés s'ingénuent à expliquer aussi simplement que possible des notions acquises par la science halieutique, après plus d'un siècle d'expérience et d'errements, qu'il ne s'agit plus de reproduire. Ce n'est qu'après cette solide mise à niveau improbable que l'on pourrait alors espérer l'élection de leaders éclairés, capables de comprendre dans quelle direction il faut naviguer pour contrarier l'effondrement de la biodiversité marine.

Pêcheurs, lisez par exemple "Pour une révolution dans la Mer" du professeur Didier GASCUEL.

Après les quelques expériences accumulées depuis 2017 et celle-ci, l'investissement en temps, énergie et moyens de l'ADRM sera désormais affecté à la communication avec une autre catégorie de professionnels. Ceux-ci nous laissent le temps de nous exprimer, lisent nos recours avec attention, et argumentent leur réponse avec calme et rigueur. Car la loi devrait s'imposer à tous de la même façon, depuis la plus grosse pêche industrielle jusqu'au dernier des amateurs, en passant par chaque pêcheur "artisanal".

Un dernier mot : l'Écologie, c'est bien plus que de la "politique" : c'est l'enjeu central, la clé du destin de l'humanité toute entière et de la vie de chacun d'entre nous, présents ou non à la réunion de Port Médoc. C'est juste ça.

Le site de l'ADRM

La PageFacebook
Stoppons la surpêche pour protéger la ressource et soyez raisonnable dans vos prélèvements
www.lepecheurresponsable.com
twitter.com/#!/dede17_86
www.facebook.com/profile.php?id=100002962951917&sk=wall
Dernière édition: il y a 2 mois 3 semaines par dede17.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.115 secondes

Partagez nos articles et infos avec vos amis sur les différents résaux sociaux

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed

LOGO HR hr

logo pascal capitaine

logomrenquet2