Si nous ne faisons rien, nous n'aurons plus un poisson d'ici 30 ans! (Stephan Beaucher)

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Une dizaine d'associations se mobilisent pour la protection du golfe du lion

Une dizaine d'associations se mobilisent pour la protection du golfe du lion il y a 1 mois 1 semaine #18055

  • dede17
  • Portrait de dede17
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Raleur après les viandards
  • Messages : 3592
  • Remerciements reçus 39
  • Karma: 0
Une aire protégée doit mériter son nom.
À l'initiative de l'ONG MedReact, une lettre ouverte d'une coalition d'une dizaine d'ONG dont DÉFENSE DES MILIEUX AQUATIQUES demande au gouvernement français l'interdiction totale de toute pêche de fond dans une zone de 2000 km2 du golfe de Lion et la création d'une zone tampon à accès réservé. L'initiative est signalée par Le Guardian.
En Méditerranée, il existait plus de 3000 Aires Marines Protégées (AMP) fin 2019. En réalité, moins de 1 % d'entre elles peuvent être considérées comme des réserves marines offrant une protection totale (par exemple avec interdiction de la pêche). Ce sont bien souvent des coquilles vides, des constructions de l'esprit, ou des "paper parks" pour les anglo saxons. Selon un rapport de la cour des comptes européenne qui dénonce l'échec patent des efforts de restauration de la Méditerranée, ces AMP ne sont "qu'un faible rempart pour la biodiversité marine". Dureuil et al. ont démontré en 2019 que dans 59% des AMP analysées, le chalutage est pratiqué à des niveaux encore plus élevés qu'ailleurs : un véritable farce !
C'est le cas des 2000 km2 de la zone de pêche à accès réglementé du golfe de Lion créée en 2008. Il ne faut pas s'étonner que 12 ans plus tard, le bilan soit celui d'un échec, symbolisé par le cas du merlu pêché essentiellement sous forme de juvéniles, à 15 fois le taux de mortalité correspondant au rendement maximal durable, et au double de la biomasse reproductrice ... Selon IFREMER, la surexploitation du merlu sur le plateau continental a induit une diminution drastique des tailles de capture moyennes et maximales et de la proportion de mâles en une génération.
À l'inverse, la zone de Jakuba/Pomo dans la mer adriatique, entre Italie et Croatie, créée qu'en 2017, est déjà une réussite avec des biomasses de langoustine et de merlu respectivement multipliées par 2 et 2,5 en un an 1/2 seulement, grâce à une réserve intégrale de 1500 km2 : les pêcheurs la plébiscitent a posteriori ...
Les considérations socio-économiques de court terme qui servent invariablement d'alibi pour remettre à plus tard les mesures de protection ont définitivement fait disparaître la morue de Terre-Neuve et la communauté des pêcheurs qui en vivait. Elles hypothèquent ainsi partout dans le monde et notamment en Europe l'avenir des métiers de la pêche. Le merlu méditerranéen connaîtra-t-il le même sort que la morue de Terre-Neuve ?

Fichier attaché :

Nom du fichier : Lettreinte...gnat.pdf
Taille du ficher :334 ko


Stoppons la surpêche pour protéger la ressource et soyez raisonnable dans vos prélèvements
www.lepecheurresponsable.com
twitter.com/#!/dede17_86
www.facebook.com/profile.php?id=100002962951917&sk=wall
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.105 secondes

Partagez nos articles et infos avec vos amis sur les différents résaux sociaux

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed

LOGO HR hr

logo pascal capitaine

logomrenquet2