Si nous ne faisons rien, nous n'aurons plus un poisson d'ici 30 ans! (Stephan Beaucher)

Le Maigre va-t-il disparaitre de nos côtes

 Argyrosomus Regius (Asso 1801)

Le maigre poisson emblématique du Golfe de Gascogne à toujours suscité des interrogations en particulier sur les variations de sa présence et de son recrutement. Les divers écrits que l’on trouve depuis le 18eme siècle et jusqu’à nos jours étant assez contradictoires.

Un sujet sur lequel tout le monde est d’accord c’est qu’il fraie dans l’estuaire de la Gironde entre la mi mai et juillet. Les frayères seraient situées autour du banc des marguerites (d’après Brégéon et al 1978) Dans cette période les poissons adultes qui viennent se reproduire sont pêchés au filet par des pêcheurs professionnels qui les repèrent aux sourds grondements émis (d’après Trobondeau 1985). en posant l’oreille au fond du bateau (Duhamel Du Monceau 1777) Ensuite les poissons retournent en mer.

Actuellement, d’après l’étude récente du colloque de la mer de la Gironde aux Pertuis Royan 28-29 Octobre 2010 le maigre est surtout pêché de quatre manières chiffres 2005-2007 et 230 navires capturent 90% des maigres (2007):

Filets fixes:

Filet maillant calé droit, filet trémail à soles longueur 7 à 50 kms

Filets dérivant avec deux pratiques:

Pour les juvéniles longueur moyenne 2 kms posés une heure ou deux, maillage 100/130 étiré

Pour les adultes dans l’estuaire longueur 150m posé quelques minutes, maillage 180 étiré

Palangres: Principalement de fond (posées environ 3 heures) mais parfois pélagiques et de surface avec 500 à 1600 hameçons (posées 24 heures)

Chaluts fond et pélagiques: seuls ou en paire maillage principalement 70mm étiré

On a vu que les recrutements étaient très variables suivant les années mais on est obligé de constater de très fortes baisses de capture depuis 2008 tant de la part des pêcheurs récréatifs et des guides de pêche, même si dans ce milieu les chiffres sont difficilement contrôlables, que des professionnels ou l’on constate un véritable effondrement.

Les chiffres de débarquement en criées (source France Agrimer) au niveau national sont éloquents même si tout ne passe pas en criées :

2008 : 1002 T

2009 :  771 T

2010 :  589 T

Soit plus de 40% de baisse en 3 ans

Cet effondrement à probablement plusieurs causes car le maigre est un poisson à croissance rapide mais à maturité sexuelle tardive mais tous les engins capturent principalement des poissons de moins de 65 cm !

 Source Colloque : De la terre à la mer de la gironde aux pertuis Royan 28-29 octobre 2010

 

Vous ne pouvez pas poster, il convient de vous inscrire

Partagez nos articles et infos avec vos amis sur les différents résaux sociaux

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed